Comment une ruche est-elle organisée ?

Une ruche abrite de 60 000 à 80 000 abeilles, dont 60% de butineuses.Elle comporte une seule reine pour quelques centaines de faux bourdons. Une bonne organisation s’impose.

Accouplement    La reine quitte la ruche pour se reproduire. Tous les mâles la suivent : c’est le vol nuptial. A la suite de l’accouplement les faux boudons meurent. Les survivants seront de toutes façons éjectés de la ruche, car inutiles à la communauté.

 

 

 

PonteAinsi fécondée, la reine revient vers la ruche et dépose un oeuf dans chaque alvéole (environ 1500/jour).

 

 

 

 

 

 

MetamorphoseL’abeille se transforme en 4 étapes : l’oeuf, la larve, la nymphe et enfin le stade adulte atteint en 3 semaines.

 

 

 

Ouvriere

 

 

L’abeille naissante accomplit 5 missions.

Dès le premier jour, nettoyeuse, elle entretient les alvéoles.

Du 2ème au 11ème jour, nourricière, elle gave de gelée royale les larves de reines.

Du 12ème au 13ème jour, magasinière/ventileuse, elle stocke le pollen et le nectar rapportés par ses soeurs butineuses et bat des ailes pour maintenir une température constante de 30 à 35°C en été, en extrayant l’air chaud.

Du 14ème au 17ème jour, architecte, elle construit des alvéoles.

Du 18ème au 21ème jour, gardienne, elle interdit aux intrus de pénétrer dans la ruche.

ButineuseA partir du 22ème jour, l’abeille devient butineuse. Elle part récolter le pollen et le nectar des fleurs qui leur serviront de nourriture l’hiver.

En hiver, les abeilles réduisent leurs activités et s’alimentent grâce aux réserves de miel laissées par l’apiculteur. Elles s’agglutinent en permanence autour de la reine pour la réchauffer. La température monte à 28°C au coeur de la grappe d’abeilles et chute à 10°C à la périphérie.